Le ministre camerounais de la santé Manaouda Malachie perd-t-il la boussole ? Entre ses messes de minuit dite en compagnie de son secrétaire général et ses balbutiements face aux caméras de télévision, l’ami intime du sgpr Ngoh ne sait pas ce qui l’attend.

En voulant faire croire à qui veut l’entendre que l’État du Cameroun s’est apprêté à faire passer au forceps le vaccin contre la covid19 aux populations puis à se retourner pour dire que la vaccination n’est pas obligatoire, le nouveau Dr s’enfonce droit au mur. Sachant bien que les populations sont prêtes à descendre dans la rue pour faire la casse et donner l’occasion de chasser Paul Biya du pouvoir, Malachie et ses commanditaires n’ont sûrement pas prévu la réaction de l’homme lion. Bien de soi-disant Puissants se sont cassés les dents et le jeune premier de Manaouda buvait encore le lait de vache pour pousser en taille. Conseil d’amis : un vieillard ne dort jamais la nuit ! Tenez : alors que le Minsanté annonce une vaccination obligatoire du personnel de son ministère, il a commencé à signer des autorisations d’absences pour certains responsables ressortissants des régions du grand nord, histoire d’esquiver cette vaccination. En tous cas, les vaccins piégés sont en route pour le Cameroun et une partie du personnel médical de ce ministère cherche à changer de ministère. Manaouda acceptera-t-il de mourir pour l’argent du covid19 ? La fin du mois de mars n’est plus loin…

One thought on “Programme forcé de vaccination au Cameroun. : Manaouda veut se suicider?”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *