Des ONG s’attaquent à Afriland First Bank CD.

PPLAAF et Global Witness sont les deux organisations non gouvernementales qui mettent à mal les pratiques mafieuses au Congo Démocratique.
Tout est parti d’une vidéo montrant une enquête auprès d’une filiale de la banque internationale africaine Afriland First Bank CD. Au cœur de cette démonstration, un ex employé de cette filiale qui a fui son RDC natal et qui dénonce des pratiques mafieuses menée sous le couvert d’Afriland par un puissant milliardaire européen rentré dans le trafic illicite des diamants et autres minerais congolais. En réplique à cette attaque, le principal responsable de cette institution bancaire est sorti de ses gongs pour dénoncer à travers une publication dans les mêmes réseaux sociaux pour qualifier deux anciens employés de  » repris de justice pour vol et corruption » à la solde des ONG PPLAAF et Global Witness. Cette annonce apparaît comme un tremblement de terre au Cameroun, quand on sait que la plupart des hommes d’affaires au pays de Paul Biya et de la plupart des pays d’Afrique centrale ont des comptes domiciliés en cette banque. Tout porte à croire que cette affaire est la partie visible de l’iceberg. A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *