« Ce que vous venez de faire est historique Monsieur le Préfet ». C’est un Patriarche qui parle ainsi avec une bonne dose d’émotion ce mardi 16 Mars 2021 à la Place des Fêtes de Fifinda, après l’important Discours de « Paix et de Développement » du Préfet aux populations. Un discours très applaudi et qui a battu tous les records d’applaudimètre lorsque le Numéro 1 de l’Océan prononce cet hommage laudateur au « Grand Homme, Grand Bâtisseur de Fifinda » qu’est Sa Majesté Innocent Ondoa Nkou.

Ce mouvement d’hystérie populaire montre bien que, Sa Majesté Innocent Ondoa Nkou reste la grande vedette de Lokoundjé.

On l’a encore ressenti de fort belle manière, lorsque, au terme de toute la visite des infrastructures de développement, le Préfet Nouhou Bello marque un arrêt significatif au mythique Palais Royal de Fifinda. Ce Palais Royal symbole de la grandeur du peuple Éwondo-Evouzock, et surtout la montée en puissance de Lokoundjé vers l’Emergence,  est décrit comme le « le site touristique le plus chargé de symboles de la Lokoundjé »  par l’expert Marbin Hubert dont l’inventaire des sites touristiques de l’Océan fait référence.

Conséquence, même le repas servi n’a pas eu plus d’importance que les photos-souvenirs avec le Préfet Nouhou Bello dans la salle principale de ce Palais rustique. C’était dans une ambiance chaleureuse d’hommage populaire au Père-Bâtisseur de Fifinda moderne, Sa Majesté Innocent Ondoa Nkou.

Même absent physiquement, le Roi Ondoa Nkou était l’Homme le plus présent dans la tête de tous à Fifinda. C’est lui le monument historique indélébile,  c’est lui l’histoire même de Fifinda. Pour tout dire, Innovent Ondoa Nkou est le Nelson Mandela de Lokoundjé dont le bien et la bonté distillés et essaimés finiront par l’innocenter, par la grâce de Dieu. « Innocent » ne peut en aucun cas se transformer en « coupable ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *