Mme le recteur a procédé à des nominations au sein de l’université de Ngaoundéré sans l’autorisation de sa tutelle. Le ministre d’État vient de procéder à l’annulation des dits textes.

Une fois de plus l’on s’interroge sur la collaboration des membres du gouvernement NDION Ngute et ce laissé faire qui s’installe à la tête du pays. On se rappelle de l’exaspération du premier ministre au mois d’avril 2020 dernier,  face à des dérives au sein de son équipe, Joseph Dion Ngute avait essayé de remettre de l’ordre dans les rangs. Dans une lettre aux ministres, signés de Séraphin Fouda, secrétaire général des Services du Premier ministre, il a dénoncé des dérapages observés par le Premier ministre au sein du gouvernement. « L’attention du Premier ministre, chef du gouvernement, a été appelée à plusieurs reprises par la démultiplication d’initiatives personnelles et solitaires de la part des membres du gouvernement dans la conduite des affaires publiques, au mépris des principes cardinaux de collaboration , de solidarité et de respect des procédures qui régissent l’organisation du travail gouvernemental…»,a écrit Séraphin Magloire Fouda. Alors à travers le patron de l’administration de ses services, Joseph Dion Ngute a recadré les ministres dans l’exercice de leurs fonctions. Ainsi, « les textes à caractère réglementaire, édictés par les chefs des départements ministériels, …doivent obligatoirement être soumis au visa administratif préalable avant leur signature par les ministres concernés », a-t-il prescrit. Uphie Chinje Melo vient de l’apprendre à ses dépens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *