Depuis quelques jours, de nombreux camerounais dénoncent des pratiques peu orthodoxes autour des tests Covid à partir de la ville de Douala.

 L’alerte avait déjà été donnée l’année dernière on avait tôt fait de la qualifier de’’ fake news’’ confirmation vient de nous être donnée dans un  témoignage poignant recueilli  par un de nos confrère en date du 20 mars 2021. Cette fois ci, c’est le centre de test du parcours Vita à Douala.

Depuis le début de la pandémie, les autorités de santé qui multiplient les efforts pour assainir le processus de tests Covid-19 pour les voyageurs à partir de la ville de Douala. Curieusement, on n’entend pas les mêmes dénonciations venant de Yaoundé. Malgré la mise en place d’une plate-forme virtuelle, il y en a encore qui développent des stratégies autour des centres pour spolier les pauvres citoyens camerounais. « Je viens vers vous dénoncer une situation assez gravissime qui se passe actuellement au Parcours Vita à Douala concernant les Test de COVID-19. Il se passe que pour voyager de l’aéroport de Douala pour un pays étranger le ministère de la Santé a prévu une application où vous devez vous enregistrer 72h avant et cette application vous indiquera à quel point à Douala suivant votre Lieu d‘habitation vous devrez vous faire tester 48h avant votre départ. Mais depuis près de deux semaines ceux qui travaillent au parcours Vita ont organisé une mafia terrible, vraiment terrible ! Il faut dire qu‘au Cameroun on n‘a plus de limite pour se faire de l’argent ». Révèle une victime

Mode de fonctionnement

Après vous être enregistré, quand vous allez comme prévu 48h avant faire votre test, ces gens vous repèrent, et vous font passer le test, ils vous rassurent que les résultats sortiront et vous seront envoyés par E-mail, ce qui est déjà anormal. Et puis 48h après, c’est à dire le jour du voyage, quand vous les appelez puisque, vous n’avez toujours pas reçu de message venant d’eux, ils vous rassurent et vous disent de ne pas vous inquiéter, tout en vous sondant, en vous posant les questions telles que : vous voyagez à quelle heure ? Avec quelle agence ? Vous vivez dans quel quartier ? Quelle est la profession de votre père ? Après cela, ils attendent quelques heures avant l’embarquement, ils vous appellent et vous disent que vous devriez venir récupérer votre test sur place, rajoutant qu’il y a plein de monde là-bas, les gens se disputent et votre résultat pourrait se perdre. Tout pour vous mettre en panique. Une fois sur place, ils vous amènent sur le côté et vous présentent discrètement un faux résultat positif, et vous explique qu’en dehors des 10000f CFA de frais de test, si vous leur remettez 50000 FCFA, ils vous donnent un résultat négatif. Ils savent que vous n’avez pas trop le choix, et quand vous leur remettez les 50000 FCFA, ils vous sortent votre vrai résultat négatif, déjà fait et signé depuis. Il se pourrait que le responsable de poste de test au parcours Vita soit au courant de tout ça, puisque quand ils le font, il est à côté et observe toute la scène. Il est à remarquer qu’ils choisissent bien leur cible, c’est la raison pour laquelle ils vous posent toutes ces questions ! Et si vous étiez vraiment positif, ils ne voudraient même pas se rapprocher de vous pour expliquer que vous devez leur remettre 50000 FCFA. Les questions qu’ils vous posent sont bien réfléchies: La profession de votre père et votre quartier pour savoir si vous n’êtes pas « fils de … » et si vous n’avez pas de relation… votre Agence de voyage et votre heure de voyage pour vous mettre bien la pression puisqu’après que vous leur aurez donné le nom de votre agence de voyage, il vous font même une sorte de menace en vous faisant comprendre qu’ils sont obligés d’envoyer vos résultats à votre agence de voyage, au cas où vous voudriez trouver une autre solution ailleurs. Donc leurs cibles sont généralement des jeunes gens « no Name » venant des familles modestes ou pauvres qui voyagent pour leur première fois pour l’Europe. Ils n’osent pas le faire à des gens qui vivent déjà en Occident et qui étaient en vacances au pays, ou à des gens qui viennent de bonnes familles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *