La mesure restrictive a été prise à cause de la recrudescence des cas de contamination à la Covid-19, dans le royaume chérifien. Six nouveaux pays sont impliqués dans cette nouvelle disposition de l’Office national des aéroports du Maroc. Avec ce rallongement, la mesure porte à 32 le nombre d’Etats à travers le monde dont les vols en provenance et à destination sont interdits d’accès au Royaume, depuis décembre 2020. Les derniers sur laquelle s’applique la restriction sont le Cameroun, le Mozambique, le Botswana, la Croatie, l’Argentine et la Bosnie-Herzégovine. Toutefois, la décision court jusqu’au 10 avril 2021.

Plusieurs accords relatifs au transport aérien ont été signés entre le Cameroun et le Maroc.

Depuis 2005, la compagnie chérifienne Royal Air Maroc affrète 11 vols hebdomadaires dont 7 entre Casablanca et Douala et 4 entre Casablanca et Yaoundé. En 2019, elle a transporté environ 60 000 passagers au départ ou à destination du Cameroun. Pour contenir la propagation du virus dans son territoire et faire face à la recrudescence des cas, le Maroc s’est vu obligé de fermer ses frontières à un bon nombre de pays. Les six derniers dans la liste, d’autres grands noms en Afrique et dans le monde sont cités. Parmi lesquels l’Afrique du Sud, la Suisse, l’Australie, le Portugal, la Suède, l’Ukraine, la Pologne, la Grèce, le Liban, le Koweït, la Belgique, l’Italie, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Turquie et le Royaume-Uni. Toutefois, la mesure touche aussi d’autres pays du Maghreb. Entre autres, l’Egypte et l’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *