L’association des Chefs traditionnels de la Mefou et Afamba (Actramaf) a rendu une visite de courtoisie au numéro 1 du département. C’était hier soir dans les services de la préfecture de Mfou. S.M. Assogo Nana, Président en exercice de cette association solide par ailleurs, Conseiller régional du Centre, a saisi l’occasion pour poser au représentant permanent du Chef de l’État, quelques doléances au nom des Chefs traditionnels.

C’est une association forte que dirige un dépositaire de l’autorité traditionnelle au deuxième degré, S.M. Assogo Nana est également Conseiller régional du Centre, un vrai leader dont l’unique combat est le développement de la Mefou et Afamba et l’apport du commandement traditionnel dans le dit développement.

Les Chefs traditionnels se sont réunis hier pour rendre une visite de courtoisie à l’autorité administrative en chef du département de la Mefou et Afamba. Ceci après une visite de prise de contact assez bien organisée qu’a mené le préfet Thierry  Kin Nou Nana sur toute l’étendue de son unité de commandement. Ils ont donc décidé d’aller faire allégeance à leur patron et lui souhaiter à leur manière, la bienvenue dans le département. Hier en début d’après-midi, les chefs se sont d’abord réunis dans la salle des actes de la Mairie de Mfou, question d’organiser ce déploiement digne des gardiens de la tradition. Le Maire Françis Ngoumou qui passait par là, a bien fait de respecter la tradition en encadrant dignement dans ses services, les gardiens de la tradition. Il a d’ailleurs été béni.

Les Chefs se sont ensuite dirigés à la préfecture et ont été très bien accueillis par le maître lieux. L’occasion a été saisie par les Chefs traditionnels pour présenter quelques doléances. Les problèmes fonciers auxquels les chefs font face au quotidien, les problèmes de succession dans les chefferies traditionnelles, la revalorisation du l’autorité traditionnelle.  Le Chef traduit en justice souhaite avoir comme avocat, l’autorité administrative, le Chef traduit en justice désire un jugement à huis clos et non en audience public, car il n’est pas un homme ordinaire…

Les Chefs par la voix de leur président, ont souhaité la bienvenue au tout nouveau préfet en lui remettant à titre symbolique quelques présents constitués d’un chasse-mouche, une bible et une canne traditionnelle. Ils se sont engagés à servir, à collaborer et à se rendre disponibles afin de faciliter les missions de leur patron administratif.

En retour, le préfet leur a rendu grâce et leur a réitéré son entière disposition à leur assurer une franche collaboration. Ses portes leur seront toujours ouvertes en tout temps et ils ne seront pas déçus de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *