Une double rencontre très riche en culture et en initiation à la sagesse du village. La revalorisation de nos identités alimentaires sera également au menu de la palabre Ekang. Ce sera tout à l’heure à 10h à la chefferie Bene à Nkolafamba, en présence de plusieurs dignitaires Ekang Beti et Bene, des anciennes gloires des lions indomptables, des vedettes de la musique camerounaise et des représentants de plusieurs associations partenaires.

Tout commencera tout à l’heure à 10h par une réunion du bureau exécutif d’Anyang Bene, un mouvement associatif qui regroupe tous les Bene du Cameroun. Au menu des échanges, la relecture des statuts et du règlement intérieur de l’association, la lecture des travaux en commission pour ce qui est de l’élaboration du plan d’action et l’adoption du chronogramme d’activités pour l’exercice 2021, la relecture de la charte et la mise à jour des questions d’inscription.

Il faut déjà soulever que la charte qui avait été proposée pour le fonctionnement du groupe était assez claire: La promotion du développement, la promotion socioculturelle des fils et filles Bene, la promotion des activités socio-éducatives et de toutes les initiatives apportant une plus-value au rayonnement de la tribune Bene, la promotion des activités ayant trait à la réappropriation de notre culture à travers la langue parlée et écrite, les plats traditionnels qui ont tendance à disparaître. La promotion du langage de « Minkul » (Tam-tam), par des apprentissages. La promotion des archives de notre culture (Édition des livres, contes cuisines). La connaissance de l’arbre généalogique de nos familles et des initiatives socio-économiques des fils et filles Bene, sans distinction aucune et sans omettre les activités professionnelles au sein de la tribu Bene et enfin, le soutien aux initiatives portées ou soutenues par les fils et filles Bene et la promotion de l’éthique sociale (vie et morale).

La grande palabre Ekang qui s’enchaînera tout juste après, s’appelle « Abah Minlan Man Ekang » (La case à palabre du digne fils Ekang). Il s’agit là d’une parlotte tenue par S.M. André Mveng Ndi Chef de Groupement Mvog-Manga 1 dans l’arrondissement de Nkolafamba. Cette palabre se tiendra au même endroit, à l’esplanade de la chefferie Bene à Nkolafamba. Il est généralement question de valoriser nos langues vernaculaires, nos costumes et traditions. Ce jour, la revalorisation de nos identités alimentaires, sera également au menu des échanges car, celà est généralement à l’origine de nos problèmes de santé, puisqu’un bon Ekang doit manger bio.

Sont attendues à cette palabre, toutes les populations Bene et Ekang du Cameroun, les autorités traditionnelles, les leaders des associations Actramaf, Actran, Actram-Mfou, Actram-Mvele, Amisco, Codenkaf, Avec les femmes…  Il faut également signaler la présence de certaines anciennes gloires des loins indomptables à l’instar de Roger Milla, Ongandi… sans oublier certaines vedettes de la musique Camerounaise telle que le Très Grand Général (TGG) Ama Pierrot (Général Tombalbay), K-Tino la femme du peuple, Nkoto Ayi avec Asal-Ngok…

Ces deux rencontres seront très riches en culture et se tiendront dans le strict respect des mesures barrières contre la Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *