Le président camerounais a, malgré les casseroles, préféré son SGPR au PM dans la suite de gestion des fonds pour la lutte contre la covid19.

Tout portait à croire qu’à cause du covidgate, le choix du chef de l’État camerounais laisserait la responsabilité du contrôle et de la supervision des fonds de lutte contre la covid19 à Joseph Dion Ngute. Selon nos informations, Popol voudrait laisser son SGPR aller jusqu’au bout de cette affaire qui fait couler tant d’encre. A voir de près et sans être un ange, bien de langues s’accordent de dire que Chief Dion Ngute était l’autorité idéale pour assainir le milieu pandémique à la covid19 au Cameroun. Ne constate-t-on pas que le PM est régulièrement reçu par le PRC?  Que non! Le sphinx de Biya vient encore de démontrer qu’il détient l’horloge du jeu politique au sommet. Au sein du sérail, d’aucuns pensent que le PRC entend protéger son PM face à son diplomate à ciel ouvert de SGPR.

Sous un autre angle, d’autres estiment que comme il l’a fait avec ses autres SGPR, le PRC  comme un ours, va attraper le saumon au saut en laissant son puissant ministre d’État SGPR dans sa logique de tout contrôler ; d’où la responsabilité entière laissée à Ngoh Ngoh de piloter jusqu’à la fin, l’histoire sans fin de la construction du stade Paul Biya et le contrôle des fonds pour la lutte contre la covid19. Entre temps, deux ministres viennent de passer de vie à trépas et doivent être remplacés. Le dossier, de sources bien introduites, serait entre les mains bien fermes du DCCPRC qui en serait l’oeil et l’oreille du Chef de l’État.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *