La direction de la police judiciaire a mis hors d’état de nuire, une clique de grands bandits qui opéraient au fusil et à l’arme blanche.

Tout est parti sur la base d’un renseignement des éléments de la police judiciaire de Yaoundé depuis plusieurs semaines à partir du vol d’un véhicule dans le périmètre du quartier Etoa Meki. L’un des bandits pris a permis de retrouver les autres. Les villes principales d’opération étaient Yaoundé et Douala. La technique consistait au choix d’un véhicule prisé sur le marché de vente. Avec du matériel sophistiqué, les éléments du gang venaient encercler les lieux, tenant en respect le propriétaire. Avec des documents fabriqués à l’avance, le véhicule arraché voit son système de démarrage démonté. Ce véhicule est conduit dans un garage secret où il est complètement poncé et repeint et placé dans un lieu de vente avec une autre couleur et une nouvelle tapisserie. C’est ce qu’explique les gangsters dont l’âge varie entre 23 et 30 ans. En plus, bien d’entre eux sont des repris de justice. Les fins limiers de la police judiciaire de Yaoundé ont ainsi récupéré 12 armes à feu des machettes, d’autres matériaux servant d’armes blanches et de nombreuses plaques d’immatriculation. Les malfrats rattrapés sont arrivés ce 14 avril 2021 à la DPJ à Yaoundé où les enquêtes vont véritablement commencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *