C’était l’un des points inscrits à l’ordre du jour de la réunion du bureau exécutif d’Anyang Bene Dimanche dernier à Nkolafamba. Il était donc question pour ce mouvement associatif des Bene, de se préparer à accueillir avec dignité, honneur et respect, leur illustre grand-frère Mvog-Belinga, aîné de la famille Bene (Ntol Bene), Jean Pierre Amougou Belinga qui a confirmé sa présence à Mfou le 24 Mars prochain.

 Pour une fois le « prêtre » sera enfin « reconnu et honoré chez lui ». Anyang Bene se prépare à vêtir le Zomlo’o des Zomlo’o d’une peau dotée d’une bonne queue. Celà est juste bon, devant Dieu et devant les hommes. Il faut savoir reconnaître les mérites d’un grand homme. Il faut savoir qu’on peut aussi « être prêtre chez soi ». Cela va de soi.

Le bureau exécutif d’Anyang Bene s’est réuni à la chefferie Bene à Nkolafamba dimanche dernier à 10h. Parmis les points inscrits à l’ordre du jour, l’arrivée à Mfou d’un digne fils Mvog-Belinga, le « Ntol Bene » (Fils aîné de la famille Bene) et non moins, Zomlo’o des Zomlo’o chez les Mvog-Belinga. En effet, Jean Pierre Amougou Belinga sera à Mfou plus précisément à Mekomba le 24 Avril prochain, ce sera dans le cadre de la double cérémonie de dédicace de la Cathédrale des Apôtres Jean et Pierre de Mfou d’une part, et la prière pour le Président Paul Biya et pour la paix au Cameroun, d’autre part. Une double Cérémonie présidée par Mgr. Collica Gioacchino, Évêque Primat d’Europe pour le compte de l’Église Catholique Apostolique. Il était donc question pour le bureau exécutif d’Anyang Bene de mettre les petits plats dans les grands afin que le « Ntol Bene » se sente le 24 Avril prochain, comme un poisson dans l’eau. C’est aussi ça le respect du droit d’aînesse et la solidarité agissante, chez les Bene.

Rappelons que c’est l’homme d’affaires Bene qui a financé les travaux de construction de cette somptueuse Cathédrale. Il s’agit d’un don à lui offert à la communauté de l’Église catholique Apostolique qui saura d’ailleurs en faire bon usage. Mgr. Serge Donatien Abeng Mbarga Évêque Primat d’Afrique, avait même déjà dit une messe pontificale pour la paix et la réconciliation dans cette Cathédrale dont les travaux étaient encore en cours d’achèvement. C’était le 27 Mars dernier.

Selon le Président national d’Anyang Bene, l’honorable Michel Owono, « Il faut savoir encourager les bonnes initiatives. Notre illustre grand frère, Ntol Bene, sera parmis ses frères Bene le 24 Avril prochain. Celà va de soit que nous devons le vêtir une peau dotée d’une bonne queue ».

Un pagne au floqué avec la photo et le nom de Jean Pierre Amougou Belinga, est disponible. Toutes les populations Bene se devront de l’arborer ce jour-là.

Selon Marie Jeanne Zanga Epse Andela, digne fille Bene du Groupement Ndi Bene à Mfou, « Amougou Belinga sera chez lui chez nous, nous l’attendons, nous l’accueillerons comme un digne fils aîné Bene, le Ntol Bene. Il sera comme un poisson dans l’eau ».

D’autres sujets étaient à l’ordre du jour dimanche dernier. C’est le cas des statut et règlement intérieur d’Anyang Bene, qui ont été revus et corrigés, de la charte fonctionnelle de l’association et de l’évaluation des différentes adhésions à l’association.

La reunion s’est achevée vers 12h pour ceder la place à la palabre du digne fils Ekang (Abah Minlang Mi Man Ekang), que pilotait brillamment, S.M. Mveng Ndi, Chef de groupement Mvog-Manga 1 par Nkolafamba.

Il faut quand même rappeler que la Chefferie Bene de S.M. Amougou Anaba (Paix à son âme), est entrain de céder à la pression de la vieillesse. Une bâtisse coloniale et un joyau architectural pourtant, mais dont la toiture est entrain de laisser couler de l’eau qui endommage chaque fois, les documents de ce proche collaborateur de S.M. Charles Atangana Ntsama, Chef Supérieur des Ewondo et des Bene.

Rappelons également que le palais avait été relooké dernièrement grâce à Jean-pierre Amougou Belinga, le Ntol Bene qui avait offert 5 millions pour ce faire. Cette fois, c’est la toiture qui a cédé et le Ntol Bene devra assurément encore intervenir.

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *