Le Préfet de la Mefou et Afamba, les Maires des communes de Mfou et Nkolafamba, le Directeur de l’hôpital de district de Mfou, les Conseillers régionaux et Municipaux, le député suppléant, les autorités traditionnelles, les agents communaux, les populations de la ville de Mfou… ont reçu leur première dose de vaccin anti Covid-19. C’était hier à midi dans la salle des actes de la mairie de Mfou.

Il faut reconnaître que les autorités de la ville de Mfou savent prêcher par l’exemple et respectent très bien les décisions du gouvernement.

Hier le Préfet Thierry Kin Nou Nana du département de la Mefou et Afamba, a présidé la cérémonie de lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19. C’était dans la salle des actes de la Mairie de Mfou en présence des Sous-préfet des arrondissements de Mfou et Nkolafamba, des Maires des communes de Mfou et Nkolafamba, du Directeur de l’hôpital de district de Mfou, des autorités politiques et traditionnelles, des forces vives et des populations. Il était question pour chacun d’accepter de se faire vacciner et de se débarrasser de toute hésitation qui tourne autour du vaccin anti Covid-19 au Cameroun.

Afin de prêcher par l’exemple, le Préfet lui-même s’est déshabillé et a reçu sa toute première dose de vaccin. Les Maires ont suivi le Chef de peloton, les Sous-préfets, le Directeur de l’hôpital de district de Mfou, le député suppléant et autres… jusqu’au dernier agent communal, ont reçu leur dose de vaccin anti Covid-19.

L’ont-ils fait de gaité de cœur ou alors juste parce qu’il faut se soumettre à la position du gouvernement ?

Seul le bon Dieu connait la réponse. Mais la seule chose que nous pouvons dire c’est que, le vaccin n’est pas obligatoire et que malgré cela, nombreux sont ceux qui ont accepté de recevoir ce vaccin. Peut-être parce que les autorités de la ville se sont d’abord jetées dans l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *