Le Clergé l’a élevé au rang de Chevalier de l’ordre du Bon Samaritain c’est-à-dire Bienfaiteur. Les gardiens de la tradition l’ont béni et l’ont remercié pour ses bienfaits et ses valeurs altruistes, ils l’ont une fois de plus, recommandé aux ancêtres afin qu’il reste dans l’abondance et qu’il obtienne tout ce que son cœur désire en pensée, en parole, par action et par omission, au nom de Dieu le père, le fils et le Saint esprit. La solidarité des Bene du Cameroun a intégré le « Ntol Bene » dans le Conseil des sages d’Anyang Bene, le Zomloa des Zomloa a également été inscrit au tableau d’honneur d’Anyang Bene. De très grandes annonces ont été faites. C’était Samedi dernier à Mfou en présence d’une foule immense.

Pour ceux qui pensent que Jean Pierre Amougou Belinga est allé consacrer un Évêque à Mfou, qu’ils se détrompent car il ne s’agissait pas de celà samedi dernier. Le PDG du Groupe L’ANECDOTE a répondu présent à une invitation à double cérémonie d’une part, de Dédicace de la cathédrale Jean et Pierre de Mfou dont il a financé les travaux de construction ; d’autre part, il a pris part à la prière en faveur du Président Paul Biya et pour la paix au Cameroun. Cette double cérémonie était présidée par Mgr. Collica Gioacchino, Évêque Primat d’Europe pour le compte de l’Église Catholique Apostolique. C’est ce patron d’Église qui procédait au rituel ordinaire d’installation de Mgr. Serge Donatien Abeng Mbarga, dans sa cathédrale et qui a bien voulu appeler à ses côtés et à titre de reconnaissance, le bienfaiteur Jean Pierre Amougou Belinga. Ce bienfaiteur n’a jamais consacré un Évêque, tel que très mal interprété et à dessein, par ces images qui circulent sur la toile.

Mgr. Serge Donatien Abeng Mbarga est Évêque depuis 2004. Il est Archevêque Primat d’Afrique depuis deux ans pour le compte de l’Église catholique Apostolique qui dispose ici chez nous, de 08 paroisses, 52 Prêtres et une douzaine de séminaristes. Mgr. Serge Donatien Abeng Mbarga est l’ami personnel de Jean-pierre Amougou Belinga, qui a décidé de l’accompagner dans ses missions épiscopales. L’Église en retour, accompagne spirituellement le bon Samaritain et le recommande à Dieu. Haro sur ces mauvaises langues et les gens de peu de foi !, Feu sur tout ceux qui manipulent l’opinion publique contre les gestes magnanimes de l’homme d’affaire Beti Jean-pierre Amougou Belinga !

Jean-pierre Amougou Belinga a donc été triplement été honoré Samedi dernier à Mekomba par Mfou. L’Église catholique Apostolique l’a élevé, diplôme à l’appui, au rang de Chevalier de l’ordre du bon Samaritain, cela signifie qu’il est reconnu par cette confession religieuse comme un bienfaiteur. L’église a donc décidé d’accompagner et d’encadrer spirituellement les bienfaiteurs.

Les gardiens de la tradition à leur tour ont tenu publiquement à adresser au Zomloa des Zomloa, leurs admirations sincères couplées à leurs encouragements pour ses bienfaits et ses valeurs altruistes. ils l’ont une fois de plus, recommandé aux ancêtres afin de garder le Zomloa  des Zomloa dans l’abondance et qu’il obtienne tout ce que son cœur désire en pensée, en parole, par action et par omission, au nom de Dieu le père, le fils et le Saint esprit.

La solidarité des Bene du Cameroun s’est déployée sur le « Ntol Bene » et lui a arboré une peau dotée d’une queue digne. L’Association Anyang Bene a intégré le « Ntol Bene » dans le Conseil des sages d’Anyang Bene, le Zomloa des Zomloa a également été inscrit au tableau d’honneur d’Anyang Bene. Un tam-tam a été offert à « Ntol Bene » pour pouvoir et à tout moment, appeler auprès de lui et rassembler, ses frères Bene qui lui prêteront toujours une oreille attentive.

Mgr. Serge Donatien Abeng Mbarga a présenté quelques doléances à son ami Jean Pierre Amougou Belinga. Il aimerait voir une agence de Vision Finance à Mfou et une grande école d’enseignement Supérieur construite à Mfou par son ami personnel qui n’a pas trouvé cette approche mauvaise.

En retour, Jean-pierre Amougou Belinga a remercié Dieu et l’Église à sa manière. Il a encore offert 26 millions pour l’achèvement total des travaux de construction de cette Cathédrale de Mekomba. Pour les gardiens de la tradition qui lui présentaient l’État de délabrement du palais de la Chefferie Bene à Nkolafamba, il a été reconnu que c’est le « Ntol Bene » qui avait financé à hauteur de 5 millions, les travaux de réhabilitation de ce palais de S.M. Amougou Anaba, palais vieux de 100 ans. Pour la toiture qui commence à laisser couler beaucoup d’eau détruisant ainsi les vestiges et autres documents du palais, le « Ntol Bene » sait ce qu’il faut faire. Il fera ce qu’il y a à faire.

Quant à ses frères Bene, dans deux semaines le « Ntol Bene » va s’asseoir avec ses petits frères Bene autour de l’arbre à palabre. Ils vont parler en langue locale, parler des choses du village, de la vie et la survie de la famille Bene dont il est l’aîné.

Jean-Pierre Amougou Belinga a déclaré se sentir comme un poisson dans l’eau à Mfou. Il se sent à Mfou comme s’il était à Mbankomo.

En effet, il fait bon vivre à Mfou !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *