Il s’appelle Goura Duplex, c’est un Gardien des Prisons en détachement au parquet de Mfou comme Garde du corps du Procureur de la république. Pour éviter dit-on, d’être pris par Eneo en flagrant délit de fraude dans sa résidence, il attache une cohorte de chiens méchants et mordants sous son compteur. Le Chef d’agence Eneo qui tenait à tout prix hier à effectuer les travaux sur la ligne malgré la présence des chiens, a reçu deux coups de gourdin qui lui ont pratiquement arraché l’épaule et le bras. L’on parle d’une récidive.

Les populations abonnées à Eneo doivent savoir que les compteurs d’électricité installés dans leurs résidences ne leur appartiennent pas. C’est la propriété d’Eneo, c’est leur matériel de travail, juste installé dans les ménages pour mieux compter et contrôler les consommations d’énergie électrique et assurer la bonne intensité du courant électrique à ravitailler dans les ménages. Ceci dit, nul ne saurait faire obstruction à Eneo qui devra accéder à temps et à contretemps, à ces installations, pour des raisons de service et de meilleur rendement.

Hier soir à Mfou, c’était grave entre Goura Duplex le Garde du Corps du Procureur et Jules Tonga le Chef d’Agence Eneo de la Mefou et Afamba. En effet, Goura Duplex est soupçonné dit-on, de trafiquer son compteur électrique, celà pourrait justifier la présence d’une cohorte de chiens méchants et mordants attachés en permanence sous son compteur, empêchant ainsi à quiconque d’y accéder. Les agents Eneo eux-mêmes n’arrivent pas très bien à relever les indices du compteur chaque mois, il faut toujours la présence de ce fieffé gougnafier très mal intentionné.

Hier donc, une équipe Eneo venue de Yaoundé et conduite par le Chef d’agence de la Mefou et Afamba s’est déportée chez cet abonné d’un autre genre et dont, selon nos sources, le compteur aurait été touché par quelques brûlures dont l’origine était encore inconnue. Eneo était donc là pour refaire gratuitement sa ligne et procéder à un léger contrôle. Pris de panique, Goura Duplex va une fois de plus laisser ses chiens méchants à la merci de l’équipe d’Eneo. À la demande de déplacer les chiens ou de les tenir en laisse ailleurs pour des raisons de travaux sur son compteur, le geôlier oppose une fin de non-recevoir et demande dit-on, à Eneo de se battre comme ça pour travailler chez lui. Le Chef d’agence par mesure de prudence va sortir son téléphone portable pour prendre quelques images de la position du compteur par rapport à ces chiens méchants, ces images qui pourraient servir de preuve en cas d’incident. Il va subitement recevoir un premier coup de gourdin bien asséné sur son épaule. Pendant qu’il se retourne pour bien comprendre ce qui se passe, le gardien des prisons va lui appliquer un deuxième coup qui va une fois paralyser le bras du responsable départemental d’Eneo dans la Mefou et Afamba qui se trouve actuellement en soins intensifs à l’hôpital.

Il faut rappeler que ce piètre geôlier n’est pas à son premier forfait. C’est un récidiviste qui dit-on, aurait même pris des engagements par écrit, de ne plus jamais faire obstruction et brutaliser les agents Eneo en plein service. La dernière fois, c’est son régisseur qui aurait été saisi et qui l’aurait contraint à signer cet engagement. Les habitudes ayant la peau dure, son caractère sauvageo-barbare, refait toujours surface et sales temps pour les agents Eneo chez lui.

Il faut également rappeler que le nom de ce « chibagnard » a été cité plus d’une fois dans certaines basses manœuvres au parquet de Mfou. Il aurait été cité dans le rançonnement des usagers et des personnes en situation de déferrement. Son nom serait également cité parmi ces individus véreux qui passent leur temps à saboter les dossiers des gens au parquet, en retirant dit-on, des pièces dans les dossiers, contres des espèces sonnantes et trébuchantes.

Goura Duplex est également accusé de pédantisme, de paranoïa et de mégalomanie. D’ailleurs, ses camarades geôliers en service à la prison principale de Mfou ne seraient pas contents de lui, lui qui se prend pour le nombril du pape, dit-on. Ils attendent patiemment le traiter durement le jour où il sera reversé à la prison au terme de son détachement auprès du procureur. Ils « prendront leurs pieds » à le voir recommencer avec les services de garde et de permanence. Ce ne seront que les suites naturelles de ses péchés commis en pensée en parole, par action et par omission, devant Dieu et devant les hommes.

Quelques questions pour finir:

– Pourquoi Goura Duplex attache-t-il en permanence une cohorte de chiens méchants sous son compteur d’électricité ?

– Que cache t-il réellement dans ce compteur bien gardé par des chiens méchants et mordants ?

– Pourquoi Goura Duplex utilise-t-il sa position privilégiée auprès du Procureur de la république, pour commettre impunément des sales bavures ?

– Qui est réellement Goura Duplex ? Un ange ou un démon ?

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *