Les entreprises qui ont bénéficié des marchés complaisants d’un total montant de CFA 7 milliards sont des prête-noms du Secrétariat Général de la Présidence de la République du Cameroun.

Selon nos sources, les marchés passés à ces entreprises l’ont été sans appel d’offres comme le prévoit la réglementation en matière de passation des marchés publics au Cameroun. Le Premier Ministre Dion Ngute n’y aurait vu que du feu, au prétexte que  » c’est sous la très haute instruction du Président de la République. Le pauvre Manaouda Malachie ministre de la santé n’a eu que ses yeux pour pleurer. Profitant de la situation, le jeune premier qui ne  » doit sa promotion que grâce à la magnanimité du tout puissant SGPR» aurait saisi la balle au rebond pour aider ses proches, détenteurs des registres de commerce. Et boom ! La vache à lait du marché covid19 a explosé, mettant à mal, les financements de la banque mondiale en faveur du Cameroun. Parmi les heureux prestataires, figures les gros calibres que sont : Medical Plus SARL, Sat Pharma, M9, Medical Link, Metrocalibr, Medical First ou Medical SARL. Un bon pactole dont le faramineux montant est disproportionnel aux produits commandés puis, livrés. Est-ce la raison pour laquelle les enquêtes continuent de tourner en rond alors que le TCS entend entendre les principaux concernés que tarde à livrer Paul Biya du Cameroun ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *