Alors que l’on croyait fermée la page du choix du lamido de la capitale régionale du Nord, de nouvelles affaires de trafic et de corruption viennent ternir l’image d’une chefferie chancelante.

Ibrahima Souleymanou El Rachidine, le tout nouveau Lamido de Garoua fait le buzz depuis quelques jours dans les réseaux sociaux. Tout serait parti d’une enquête commandée et ouverte au Secrétariat d’État à la défense (Sed). Au centre de l’enquête, une tentative de mauvaise transaction des lingots d’or par des nationaux canadiens et d’une valeur d’environ CFA 2 milliards, une affaire de blanchiment d’argent sale quia défrayé la chronique et faisant intervenir des hauts responsables d’Afriland First Bank de la RDC et des trafics de véhicules. Le nouveau Sultan, alors qu’il était appelé à répondre de sa responsabilité dans certaines de ces affaires en tant que capitaine en Chef et responsable de la sécurité militaire, est contre toute attente, désigné par les notables de la chefferie de 1er degré, le successeur d’Alim Hayatou comme le tout puissant Lamido de Garoua. Pendant que les populations attendaient un des héritiers directs du trône,  » le jeu se jouait ailleurs pour sauver le fils de la famille et sauver l’image déjà écornée par une autre affaire dans laquelle le ministre Hayatou aurait pu être cité ». En marge de cette histoire qui étonne, on se demande si ce militaire va s’en sortir. On peut ainsi vérifier que le chef de l’État camerounais n’a pas l’habitude de faire la fine bouche quand il faut qu’il fasse rendre gorge à ses collaborateurs les plus proches et très haut placés. S’il venait à arriver que le tout jeune Lamido soit rendu responsable de quelque maladresse que ce soit, Paul Biya pourra-t-il le laisser ? Les adversaires de ce jeune chef n’attendent que cela pour lui ravir la place. C’est donc dire que le choix du chef va reprendre, sauf s’il garde la main traditionnelle tout en étant hors du palais. A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *