Huit ministres et trois DG d’entreprises publiques sont sur le point d’être interpellés.

Pour compléter la liste des hors la loi et auteurs des malversations financières sur le portefeuille de l’état, le président de la République Paul Biya a ordonné. Depuis le 17 mai 2021, le remplacement urgent du DG des aéroports du Cameroun (ADC). Le nommé Thomas Owona Assoumou puisqu’il s’agit de lui, est entré en disgrâce à cause de l’acquisition d’un générateur de puissance électrique servant à desservir l’aéroport de Nsimalen pour un montant étonnant de CFA 5 milliards. Il s’est ainsi inscrit sur une liste noire composée des ministres de la santé publique, de l’administration territoriale principalement et du DG de la cnps. En tous cas, le tri des dossiers sur la table du ministre de la justice aura été fait en haut lieu avec le concours de la Division judiciaire de le PRC. Au moment de la publication de cette information fraîche, le conseil extraordinaire des ADC devait commencer à 11heures au siège. Sont pressentis au poste de PCA, Fritz Ntone, l’ancien délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala et pas des moindres, un certain Koa Songho, fils d’un député de la Lekie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *