Pendant trois jours, les opérateurs de la téléphonie mobile et les prestataires de services connexes, tous présents à Yaoundé pour l’évènement, ont présenté aux autorités camerounaises, ainsi qu’aux nombreux visiteurs, leur savoir-faire et leur savoir être dans le domaine de la téléphonie mobile et des TIC. Mais ce qui aura le plus retenu l’attention des uns et des autres, c’est la forte présence de l’entreprise chinoise, Huawei, leader du TIC n’a ménagé aucun effort pour la circonstance. Les Ministres et leurs suites y ont marqué un temps d’arrêt supplémentaire, pour se faire édifier.

Placée sous le très haut patronage de l’Etat, cette célébration des 20 ans de la téléphonie mobile était présidée par le Ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng.

En effet, ça fait un peu plus de 20 ans que le Cameroun s’est mis au régime de la téléphonie mobile. Malheureusement, le 20ème anniversaire qui en principe aurait dû se tenir l’année dernière fut reporté en 2021 du fait de la pandémie à Coronavirus. Mais comme dit un adage, « mieux vaut tard que jamais ». Avec faste et solennité, l’ouverture officielle du grand salon (CAMMOB 20-20), a eu effectivement lieu à Yaoundé le lundi 17 mai. Placé sous le thème, « Téléphonie mobile au Cameroun 20 ans après : bilan, enjeux et perspectives pour un Cameroun émergent en 2035 ».

L’engouement de jeunes étudiants pour le stand Huawei n’est pas le fruit d’un quelconque hasard. C’est en effet depuis 2018 que Huawei Cameroun s’est associé au MINESUP pour la formation des jeunes, avec l’ouverture de cinq « Huawei ICT Academy » au Cameroun. Toute chose qui a permis de former jusqu’ici plus de 525 étudiants et 39 enseignants. Cette année Huawei compte former 200 autres jeunes camerounais. Dès lors on comprend que l’attrait que Huawei exerce sur la jeunesse camerounaise en quête de débouchés, n’est pas vain.

Le Président de Huawei Northern Africa Terry He en personne a fait le déplacement. Il a d’ailleurs été reçu en audience par le 1er Ministre Chef du Gouvernement à qui, il a offert un important don de 20 unités de système de conférence intelligente, symbolisant ainsi la coopération stratégique entre son entreprise et le Gouvernement camerounais ainsi que le développement de l’industrie des TIC au Cameroun. Edmonde Djiokeng Teboh ci-devant Directrice des Relations Publiques de Huawei Zone CEMAC , quant à elle a mis les petits plats dans les grands, et lier l’utile à l’agréable pour que ce grand rendez-vous du donné et du recevoir de la téléphonie mobile et du TIC soit un succès.

Arianne Tsamo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *