Celui qui se fait toujours passer pour le fils adultérin du président Paul Biya du Cameroun vien d’être élargi de sa détention préventive à Yaoundé

La nouvelle venait de tomber vers 16 heures, heure locale, quand les éléments de la prison centrale de kodengui à Yaoundé signaient les registres. Le pas moins célèbre Baongla, un natif du département de Nyong et Kelle, région du centre du Cameroun, a été remis en liberté ce 03 juin 2021,  » pour une affaire dans laquelle en se passant pour le fils adultérin et inarrêtable du fils du président de la république camerounaise, s’est retrouve en détention préventive, non sans diffamer à tors, certaines personnalités de la république au rang desquelles, le ministre d’État et ministre de la justice Laurent Esso « . Après plusieurs mois de détention et pour conduite exemplaire, et malgré sa délinquance dite primaire,  » la justice aura estimé que le délinquant aurait appris de son séjour au bagne. Pour la petite histoire, on se rappelle bien que le jeune Baongla avait près de 10 années auparavant dessiné et incriminé un ministre sans preuve, de pratiquer des relations sexuelles hors normes. Au moment où il bénéficie des largesses d’une justice très clémente, on espère bien que ce natif du nyong et kelle qui n’a rien de parenté avec le chef de l’État, saura se la boucler pour laisser place à une vague des détourneurs des fonds du covid19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *