Par klein Reporters

 Depuis plusieurs jours, l’armée Camerounaise et la population patriote Camerounaise se posent des questions sur la capacité des séparatistes ANGLOPHONES a faire tomber les soldats Camerounais.

Il ne se passe plus une semaine sans que les amis d’un soldat victime, la famille et proche de ce soldat n’essuient leurs larmes.

Des soldats inquiets, parfois démoralisés , la hiérarchie qui tente en vain de changer la donne …Ces ambazoniens sont ils plus forts que ce soldat qui vient de donner une raclée aux combattants de BOKO Haram et de l’État Islamique iswap a l’extrême nord du pays et au Nigeria ? Non!

 Selon klein Reporters , l’armée Camerounaise est toujours en position d’être deçue si les mesures confiées aux Soldats et leurs HIÉRARCHIES restent toujours dans les tiroirs et fait toujours l’objet des examens chaque matin et soir … Selon klein Reporters les positions et le nombre des soldats au front sont plus que connues par l’adversaire.

 Leurs moindre gestes connus et marqués . Les séparatistes ANGLOPHONE se sont infiltrés dans tous les groupes Whathsapp , Facebook, télégram des soldats Camerounais même dans les groupes bien Sécurisés .

 Les images et Informations les plus sécurisées de l’armée et de l’administration Camerounaise se retrouvent dans les réseaux sociaux et la société se pose la question d’où viennent ces images, qui les a diffusées, la hiérarchie peine a mettre la main sur la source de la vidéo etc Il n’en est rien …

Selon klein Reporters , les séparatistes anglophones se servent des contacts des soldats tombés pour écouter les échanges dans les groupes , extraient les images et vidéos  ,et savent avec le moindre détail le nombre de soldats dans le Ndian , Kambe, Dungamendum , Kumbo etc ceci selon le groupe où un veillant soldat Camerounais a perdu sa vie .

Tous les groupes réseaux sociaux des soldats sont infiltrés …

 Lorsque ces separatistes s’accaparent du téléphone du soldat tombé ils peuvent maintenir sa Sim card ( numéro ) dans le groupe pour écouter les échanges et toutes conversation ou changer de Sim et rejoindre le groupe via un autre numéro plus ou moins Sécurisé. Ces séparatistes participent parfois aux échanges avec les soldats dans le groupe , les faisant croire qu’ils sont en semble. Ils donnent des fausses motivations, et des plans plus ou moins vrais .

 Selon Klein Reporters , la hiérarchie Camerounaise devrait répertorier le numéro des soldats tombés les envoyer aux fonctionnaires des réseaux de communication Mtn et Orange pour les mettre hors service progressivement. L’administration Camerounaise devrait faire de même : se déconnecter de toutes plateformes qu’elle a crées et n’introduire dans le nouveau groupe que des personnels clairement identifiés. Cette action vous permettra de sécher progressivement le réservoir de Manto N’Zui , Nganang , Berthold , les groupes ambazoniens etc des informations clés et des documents officiels puis des Messages codés que le public a l’habitude de voir  ( exemple : stop, xxx, fin) .

 Il faut reconnaître que chaque et fois qu’un soldat tombe , qu’il soit policier, gendarme, du Btap , Bir , capitaine, sergent, Colonel, etc s’il est tombé au front , son téléphone est récupéré ,  le séparatiste Continuera a suivre l’actualité du groupe comme si la victime était toujours vivante . Et dès qu’un membre où appartenait la victime publie l’image croyant diffuser pour le groupe, les ambazoniens et autres sont au courant , l’extraient et les diffusent sur la toile

 Les soldats doivent prendre la peine de retirer leur camarade tombé du groupe ou d’en créer un second groupe de communication rapidement ceci pour cette période brûlante.

 Selon klein Reporters les échanges des soldats se retrouvent dans les forums ambazoniens avec une facilité DÉMONIAQUE .

 Des mesures doivent être prises urgemment , et l’action de la rotation ,  le respect des textes internes appliqués , s’il ya rotation, une rupture de communication entre ceux qui arrivent et ceux qui se sont relevés doit être appliquée pour ce lapse de temps afin de commencer a renverser la tendance …

Des soldats se font massacrer alors que l’un a laissé un message dans le groupe du genre  » Boom nous Voici a huit dans le véhicule avec le com. nous allons a #&_€ pour un renfort . Nous sommes sur la route de #&€&€# car nos gars sont attaqués priez pour nous « 

Ils sont surpris qu’à quelques mètres où kilomètres du lieu ils se font attaquer oubliant que l’un de leur a laissé un message dans le forum infiltré par les séparatistes et que le message a été suivi , puis les separatistes se sont organisés rapidement pour les attendre …

© Klein Reporters

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *