La sortie du chef de l’Etat camerounais pour l’Europe depuis le 11 juillet 2021 est à l’origine de la montée d’adrénaline des groupes anti régime de Yaoundé.

De nombreux yaoundeens ont été surpris le dimanche 11 juillet 2021dernier par une sortie surprise du président camerounais Paul Biya. La chaîne de télévision nationale CRTV,  a même  présenté avec beaucoup de publicité, cette  sortie  du chef  de l’Etat précédée par un balai  de consignes du président camerounais à certains de ses collaborateurs que sont le Premier ministre Dion Gute, le Secrétaire général de la Présidence Ngoh Ngoh et le ministre directeur du Cabinet Civil Mvondo Ayolo. Après une longue période d’accalmie suite aux actes  anti patriotiques de certains Camerounais de la diaspora et de la propagation de la Covid 19, la menace d’agression du président camerounais est encore  mise en chantier :  » L’Ambassade du Cameroun auprès de la Confédération suisse annonce aux Camerounais de la diaspora en Suisse et dans les pays voisins que depuis l’annonce du voyage du Président de la République Paul Biya et de son épouse Chantal pour une séjour privé en Europe le 11 juillet 2021, des groupuscules extrémistes multiplient des déclarations incendiaires dans les réseaux sociaux allant jusqu’à l’agression du chef de l’Etat… « , peut-on lire dans le communiqué de Léonard Henri Bindzi, l’Ambassadeur du Cameroun auprès de ce pays ami. Dans les milieux diplomatiques tant à Yaoundé que dans le monde, la menace est prise très au sérieux surtout qu’on se rappelle bien des agressions violentes perpétrées en 2019 par des bandes de hors-la-loi sur le président camerounais et son épouse. Après des actions diplomatiques menées par les autorités camerounaises suivies des poursuites contre les auteurs des actes anti patriotiques, on a cru un temps soit peu que « les brebis égarées étaient revenues à la raison ». Que non, les adeptes de la mort et les démons de la division se réveillent. Tous les Camerounais sont pris à témoins et rappel leur est fait de faire écho du devoir de tolérance et du vivre ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *