Après la tenue au forceps de l’assemblée Générale extraordinaire, un nouveau front est ouvert avec Abdouraman Amadou Babba, le président de l’Etoile Filante de Garoua.

Le ministre des sports et de l’éducation physique Narcisse Mouelle Kombi avait ouvert le bal en évoquant le caractère illégal des organisateurs et de l’assemblée générale extraordinaire annoncée, puis tenue le 13 juillet 2021 à Yaoundé. « Le point 235 de la sentence du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a été acheté à CFA 600 millions de francs. Nous avons les traces des transactions entre la

 FIFA, le TAS et certaines personnes. Nous allons porter cette affaire à la justice « , aurait déclaré le président Abdouraman dans un twitte publié par bnews1 ce 17 juillet 2021. Pour le moment, aucune réaction de la part des personnes et institutions indexées. Et si jamais l’information s’avérait exacte, on comprendrait toute la mafia qui entoure le monde du football et surtout la volonté des organes faîtières à tordre davantage le cou au Cameroun qui ne demande qu’à organiser la CAN qui lui a été confiée depuis plusieurs années. Quand on connaît l’homme et sa réputation d’avancer contre tous, il y a lieu de croire que « la bande à Mbombo Njoya a gagné la bataille et non la guerre « . A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *