L’organisation d’origine française Médecins Sans Frontières apporte de l’aide aux assassins terroristes.

Dans un communiqué publié par le Ministère de la défense camerounaise, il est démontré que l’organisation dénommée MSF est l’un des soutiens au terrorisme contre l’état du Cameroun : enregistrement téléphonique, faux documents médicaux, Complices aux arrêts, véhicule réquisitionné et un « général terroriste » en soins… Selon le même communiqué,  » les responsables de MSF étaient déjà averti de leur implication en termes de logistique offerte aux groupes armés opérant dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-ouest du Cameroun ». Pistée depuis lors, la preuve irréfutable de l’implantation de cette organisation mafieuse connue en Afrique pour son implication dans la déstabilisation des états. Le Tchad voisin en avait bien pris le coup avec l’histoire de « l’Arche de Zoé ». La diplomatie française depuis le 26 décembre s’active à trouver une ligne de démarcation à cette affaire. De nombreuses chancelleries à Yaoundé en font des choux gras. En attendant,  general Moving Star, l’infirmière Mewouo Marguerita, le chauffeur Ashi Godlove sont gardés en lieux sûrs en attendant l’aboutissement de l’enquête. Voilà comment opère la francafrique par le biais d’une de ses bras armés qu’est MSF. Une véritable machine à déstabiliser les états sous le fallacieux prétexte d’assistance médicale aux gens en détresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.