Violenve-entre-mousgoum-et-arabe-choas-780x440

Après le départ du MINAT et l’assistance apportée au refugiés, les enquêtes ouvertes après par l’État du Cameroun ont permis de mettre la main sur plusieurs personnes (qui sont au centre des troubles dans les  deux camps) et déjà les médias annonçaient 48 personnes transférées a Maroua et selon les sources sur place a Kousseri ces 48 personnes seraient tous des Mousgoums.

Ce hier , alors que la police après la perquisition du domicile d’un Arabe habitant la ville de kousseri et travaillant au Impôt de kousseri a permis selon les sources sur place , ont permis de mettre la main sur des armes et le Monsieur mis aux arrêts.

 Depuis son arrestation,  toute la communauté Arabes manifeste pour la libération de ce frère.

 Les carrefours sont en feu avec les roues brûlées, plusieurs hommes en tenue poussés dans leur dernier retranchement par les Arabes.

 Ces heures, la légion de gendarmerie, le Commissariat centrale de kousseri et l’escadron de kousseri sont envahis par les Arabes demandant la libération de leur frère.

 Les tirs de sommation crépitent en l’air depuis environ 2h de temps par la gendarmerie. 

 Sûrement certainement ce soir  personne n’aura sommeil dans la ville de kousseri si rien d’urgent n’est fait et les populations craignent que les Mousgoums revendiquent aussi la libération des leurs et plonge de plus kousseri dans la crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.