2

Le tout nouveau président de la fecafoot Samuel Eto’o Fils est finalement sorti du boisseau.

A l’occasion de la troisième journée de la poule A qui se joue au stade Olembé à Yaoundé, « on a enfin vu le président de la fédération camerounaise de football assis à la tribune, ovationné par des centaines de fans des Lions Indomptables », s’exclamait un supporter pendant le match Cameroun-Cap Vert. De sources proches du palais d’Etoudi, le chef de l’État camerounais informé des manœuvres orchestrées contre Samuel Eto’o Fils, manœuvres exécutées par Charles Ndongo Pythagore le DG de la crtv, aurait ordonné de « restituer au président de la fecafoot, sa place au premier plan du déroulement de la CAN qui a cours au Cameroun. Selon d’autres fanfaronnades,  » tout aurait été construit depuis la PRC avec ordres donnés au  Ministre des sports et de l’éducation civique d’éviter de faire écho de la publicité dont bénéficie Samuel Eto’o Fils depuis sa prise de pouvoir à ma fédération. » Est-ce la fin du film ? En tous cas, l’on observe le profil bas observé par le goleador  de président qui semble jusqu’ici maîtriser où il met ses pieds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.