WhatsApp Image 2022-01-19 at 07.11.44

L’enveloppe a été examinée puis adoptée par les conseillers municipaux dans leur immense majorité au cours d’une session ordinaire tenue récemment et conduite par la première magistrate de Kribi 2eme, Mme Théorine Flavie Noale épse Ntoutoum. C’était en présence de la représentante du préfet du département de l’Océan.

Le budget de la commune d’arrondissement de Kribi 2eme pour l’année 2022 est une somme des prévisions chiffrées à 1 425 183 329 FCFA (Un milliard quatre cents vingt-cinq millions cent quatre-vingt-trois mille trois cents vingt et neuf FCFA), contre 959 millions de FCFA pour l’année 2021 qui s’achève, soit une augmentation de 466 183 329 FCFA en valeur absolue et de 48,61% en valeur relative par rapport au précédent exercice. Cette enveloppe budgétaire équilibrée en recettes et en dépenses est une boussole qui va guider au cours de cette année, les actions de développement de la commune sous la houlette de la dynamique et infatigable maire, Mme Théorine Flavie Noale épse Ntoutoum .

Recettes budgétaires

Les recettes de fonctionnement sont de l’ordre de 797 703 235 FCFA soit 55,97% des recettes budgétaires et un taux d’augmentation de 90,14% par rapport à 2021. D’autres ressources sont également attendues des partenaires au développement dont le PNDP, qui va octroyer la somme de 50 000 000 de FCFA pour la construction des équipements sociaux notamment une gare routière et des blocs de salles de classe dans le ressort territorial de Kribi 2eme.

 Les recettes d’investissement se chiffrant à 627 480 094 FCFA soit un pourcentage de l’ordre de 44,02% par rapport à 2021 sont pour l’essentiel constituées d’emprunts que la commune compte obtenir en vue de financer les projets générateurs de revenus de la mairie d’une part et résorber l’état de la dette dont le volume est considérable d’autre part.

Dépenses budgétaires

Les dépenses de fonctionnement s’élèvent à 714 683 329 FCFA pour les prévisions de dépenses de fonctionnement soit 50% du budget total et une augmentation de 24% par rapport à 2021. Elles permettront d’une part de supporter les charges de fonctionnement de la mairie notamment le paiement des salaires des personnels communaux, le fonctionnement de la commission interne de passation des marchés publics, la mobilisation de la commune dans l’organisation des événements de souveraineté ou de solennité, le reversement à la CNPS des cotisations sociales…

Les dépenses d’investissement sont chiffrées quant à elles à 710 500 000 FCFA soit un pourcentage de l’ordre de 49,85% du budget total pour les dépenses d’investissement et une augmentation de 85,21% par rapport à 2021. Ces dernières permettront de régler les diverses dettes dues aux services concessionnels de l’Etat, de financer les projets générateurs de revenus et de payer les prestataires des biens et services, la poursuite de l’entretien des axes routiers d’intérêt communal. La municipalité continuera de solliciter des financements auprès des partenaires nationaux et étrangers pour la mise en œuvre des projets communaux ; la poursuite de l’achèvement complet des travaux de finition des deux premiers bâtiments R+2 de la cité municipale ; l’éclairage public des routes communales et la construction d’un débarcadère municipal et des boutiques modernes donnant vue sur mer seront également pris en compte dans le but de rechercher le bien-être des populations et le rayonnement de la commune sous l’impulsion de la magistrate municipale, Mme Théorine Flavie Noale épse Ntoutoum .

 Pour elle, « la mobilisation des recettes nous incombe tous. Pour atteindre nos objectifs, il nous suffira de sensibiliser nos contribuables, appuyé par les actions du receveur municipal et son équipe. De l’analyse à date de la situation des recouvrements, force est de constater que le niveau de nos ressources propres est bas pour les raisons liées à l’incivisme fiscal de certains contribuables, qui continuent malheureusement de s’abriter derrière les séquelles de la pandémie du coronavirus. J’invite en outre les conseillers municipaux à s’impliquer activement afin d’atteindre ces objectifs que nous nous sommes fixés. C’est notre commune, ce sont nos populations qui en sortiront vainqueurs »

Le vote d’une dizaine de délibérations par les conseillers municipaux est venu mettre un terme aux assises ayant connu la présence entre autres de Mme la sous-préfète de Kribi 2eme, représentant le préfet de l’Océan, du délégué départemental du Minddevel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.