immeuble_minsante

Un audi monté contre l’ex-comptable du ministre par le nouveau aboutit à la condamnation du premier par le tribunal.

La sentence est tombée hier 19 janvier 2022 au Tribunal de Grande Instance de Yaoundé Centre Administratif.

Le malheur ne vient jamais seul. Pour avoir voulu occuper le poste de chef comptable au ministère de la santé publique camerounaise, le sieur Mène Bedje s’est retrouvé dans un affaire de détournement des fonds publics que le ministre Manaouda Malachie et son nouveau comptable Zekou Talla Patrick ont mis sur son dos. « On parle du retrait des fonds sans autorisation de l’ordre de 1,4 milliards de francs CFA soustraits », comme signalés dans le jugement rendu ce mercredi 19 janvier 2022 par le TGI Centre Administratif de Yaoundé. » Des experts commis à l’enquête dont plutôt état d’une somme de CFA, 304 millions. De l’avis du juge d’instruction, le refus de se présenter à la barre pour d’éventuelles contradictions montre que Lebe Bedje est coupable de distraction des fonds. » De sources proches du ministre, l’ancien comptable a fait la grossière erreur de se cacher en voulant sauver le boss. » Et même si l’ancien comptable aujourd’hui retraité se cache, dans quel compte va-t-on retrouver les traces du plus du milliard attribué à Lebe Bedje ? Il se sursure au Minsanté que  » depuis le COVID Gate et la menace du chef de l’État camerounais Paul Biya dans son discours de fin d’année à la Nation, les suspects font feu de tout bois pour se sortir de la situation. Manaouda en est-il concerné ? Attendons la fin de la CAN Total Energies 21 pour avoir le cœur net.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.