France-Afrique-1920X553

Le Président de la République française demande aux Africains de se prononcer sur la forme de coopération militaire avec l’Union Européenne.

C’est ce 19 janvier 2022 à Strasbourg, siège du parlement européen que le président français Emmanuel Macron a pris la parole pour inviter les pays africains à « se prononcer de manière claire à la coopération militaire avec l’Union européenne ». Un discours qui cache mal les nombreuses maladresses du pouvoir français vis-à-vis des pays et peuples africains. Désormais réduit en République Centrafricaine et presque chassée du Mali à cause de son double jeu entre les pouvoirs en place et les rébellions entretenues par l’armée de l’hexagone, le président français sans lâcher prise, veut associer l’UE pour mieux se cacher. C’est malheureusement une politique de l’autruche. Dépourvue de ressources naturelles, le politique français veut toujours faire croire aux nombreux africains qu’ils sont pauvres. Avec la complicité de l’UE, le CFA continue d’exister à côté de l’Euro. Les réserves monétaires des pays francophones continuent de loger à la banque de Paris. Les assassinats des chefs-d’États africains depuis les indépendances n’ont pas heurté la sensibilité des hommes politiques français.  » Après le partage du continent par des bandits, il est inconcevable de continuer de maintenir les Africains à la traîne. Les Africains peuvent et doivent se développer par eux-mêmes, mais aussi avec le concours des partenaires qui veulent entretenir des relations aux bénéfices réciproques avec les Etats africains », expliquait encore il y a quelques années de nombreux coopérants. Et comme si le petit français voudrait voir qui veut lever son petit doigt, c’est désormais derrière une UE complice qu’il faut passer pour éviter un recours tous azimuts vers la Russie.

By power

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.