Fecafoot-Hamadou-Abdouraman-propose-enfin-un-accord-a-Samuel-Etoo

Le récent échange de correspondance entre le président de la fecafoot et Abdouraman Hamadu Baba pour un règlement définitif des problèmes, trahi des blocages sous la cendre.

La récente élection de Samuel Eto’o Fils et de son bureau exécutif à la tête de la fédération camerounaise de football et l’isterie des amoureux du ballon rond qui l’a accompagnée, laissait croire que désormais, tout irait au mieux à la fédé. Que non! « Aux démarches entreprises en vue de ramener la sérénité et la paix pour faire progresser le football camerounais malade depuis plus d’une dizaine d’années, et la promesse ferme du président de l’Etoile filante de Garoua, ne semblent plus obéir à la même logique.  A la suite de la correspondance adressée par le nouveau président de la fecafoot adressée à Abdouraman,s’excusant des urgences liées à l’organisation de la CAN Total Energies 21, s’oppose une série de conditions de certains acteurs qui résume les échanges au conditionnel » retour préalable du Comité Exécutif de 2009″.  Abdouraman Hamadu Baba, qui se fait  » l’envoyé extraordinaire de la négociation, ne rassure plus son interlocuteur en déclinant sa responsabilité au dit Comité.  » Je tiens tout d’abord à rappeler que …, j’agis au nom et pour le compte de … » des nombreuses associations, souligne le président du club de football l’Etoile filante de Garoua. Que peut donc laisser présager une telle attitude ? D’aucuns affirment que  » le sieur Abdouraman Hamadu Baba et ses compagnons auraient en toute diplomatie au moins, attendre les propositions de son interlocuteur avant d’ouvrir ses conditions. Le procédé adopté montre que c’est le tout ou rien au profit des acteurs du Comité de 2009″, qui devrait procéder à une nouvelle élection cette fois légitime et légale. Dans le camp Eto’o Fils, comprend-t-on qu’en face, on les considère comme des usurpateurs ? En tous cas, rien ne semble encore perdu puis pour le moment, les titulaires du pouvoir footballistique camerounais se disent  » toujours disposés à aplanir les divergences et sortir de l’impasse ». A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.