WhatsApp Image 2022-02-01 at 23.41.05

Le PDG du groupe l’Anecdote a finalement pris son vol à destination de la France ; ce qui interroge la valeur de son interdiction de sortie.

 » Amougou Belinga et ses protégés membres du gouvernement dont le ministre Laurent Esso de la Justice,  Louis Paul Motaze des Finances sont mal partis », pouvait-on lire dans plusieurs journaux hostiles.  C’est comme une surprise pour beaucoup de personnes, tant le journal Jeune Afrique et ses démembrements ont déclaré  » fini le sulfureux homme d’affaires et mania de la presse.  » Amougou Belinga, en compagnie de sa troisième épouse, a décollé ce 1er février 2022 de l’aéroport de Yaoundé Nsimalen à destination de la France », est signalé depuis le petit matin, nombre de ses admirateurs. Que s’est-il passé ?  Selon certaines sources confirmées par la presse,  » la note portant interdiction de sortie du territoire à l’endroit d’Amougou Belinga était une initiative du Secrétariat général de la Présidence de la République en direction du délégué général à la sûreté nationale (Dgsn). Le président de la République Paul Biya n’était pas au courant ». Le spectacle offert et  » le bruit qui a quelque peu écorné l’image du Cameroun au moments de la CAN, surtout après réception du PDG du groupe l’Anecdote par le président Comorien, « est entré dans les oreilles du chef de l’État qui aurait instruit de rétablir Amougou Belinga dans ses droits ». C’est sans doute la raison de la transmission de l’information au PDG via le DCC et le Dgsn. Décidément !

By Kenne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.