Gaston-Komba-Assemblee-nationale-du-Cameroun

La cérémonie de mise hors service de Gaston Komba a été actée ce 12 février par le bureau de la chambre basse du parlement.

On aura tout dit sur le scandale des détournements de fonds et de la gabegie qui ont ponctué la vie de cette institution ces dernières semaines de CAN Total Energies. Au centre du conflit, « une lutte d’intérêt entre le secrétaire général et le directeur de Cabinet du président de l’Assemblée nationale camerounaise pour un montant global de près de CFA 300 millions dont 200 des faits de corruption », selon plusieurs sources. Pour laver son image, le président de l’Assemblée nationale Cavayié yéguié Djibril a fait ouvrir une enquête qui a permis de  » mettre à nues, les malversations financières de son collaborateur de SG. Ainsi, après une saisine du président de la République Paul Biya, le natif du Nkam dans la région du littoral Camerounais pourtant repêché par Cavayié suite à la défaite cuisante aux élections législatives, Gaston Komba puisqu’il s’agit de lui, voit désormais grandement les portes de Kodengui s’ouvrir pour qu’il s’y installe durablement. Si l’opération Épervier est pour Paul Biya, quel nom Cavayié va-t-il donner à sa première arrestation ? Gaston cache-t-il un autre Mouchopou gate ? A suivre.

By Kenne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.