275111829-5381638031847326-1554673864027228800-n-1-836x480

Le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), le professeur Maurice Kamto a honoré l’invitation de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès( UNDP).

L’invitation, selon les organisateurs du congrès du parti UNDP, « a été adressée par le bureau politique de ce parti et signé du président ». Quand on sait quelles sont les positions du MRC par rapport au pouvoir en place qu’il a voulu remplacer au lendemain de l’élection présidentielle de 2018, la surprise vient plutôt de l’UNDP de Bello Bouba Maigri, le ministre d’État, ministre du tourisme et des loisirs et partie de l majorité présidentielle. Ce 5 mars est désormais historique et peut être interprété de deux manières. Pour Maurice Kamto,  » cette invitation marque le renforcement des liens de solidarité entre Paris de l’opposition en vue de la mise d’une plateforme commune avec d’autres partis politiques de l’opposition ». Selon certains responsables de l’UNDP,  » l’invitation du leader du MRC constitue une contribution à l’apaisement politique au Cameroun en essayant de montrer la voie du débat politique comme ciment de la démocratie et de la conquête du pouvoir suprême ». Ce qui semble trancher avec l’idée selon laquelle,  » Bello Bouba et son parti ont désormais tourné le dos au RDPC au moment de la fin du régime de Yaoundé », commente un influenceur web très hostile au régime. Côté RDPC, beaucoup de cadres ont mal apprécié l’invitation de Kamto qu’ils considèrent comme « un Chef d’orchestre de planification du chao au Cameroun ». Visiblement, le positionnement pour 2025 se dessine et d’aucuns peuvent jouer sur des tableaux différents quitte à ne pas sortir du cercle du pouvoir dirigeant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.