d3ab361239ac59d4fcb1b4b7a75f743b_L

L’ancien Premier Ministre d’Ahidjo et ministre depuis 1991 de Biya, a une fois encore été porté à la tête de l’Union nationale pour la démocratie et le progrès. Cette reconduction est faite à l’occasion du congrès de ce parti qui s’est tenue au palais des congrès de Yaoundé où étaient invités, de nombreux autres leaders des partis de l’opposition, de la majorité présidentielle et du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais RDPC.  En l’occasion, on a plus parlé de dictature  » d’un Paul Biya qui reste au perchoir as vitam eternam »! Ainsi, comme le chef de l’État camerounais Paul Biya, Bello Bouba reste le seul candidat à sa succession à chaque fois qu’il faut renouveler la tête du parti. Ni John Fru Ndi n’a vraiment pas d’éducation francophone où l’on ignore la signification complète de la ‘ démocratie’. Bon vent au Cameroun des vieilles outres!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.