joseph-anderson-le-ministre-de-la-fonction-publique

Mis à nu dans une mafia de favoritisme, le ministre de la Fonction Publique camerounaise ordonne le traitement de 8000 dossiers sous quinzaine !

Bien d’enseignants en grève sont surpris par la nouvelle décision du ministre de la Fonction Publique et de la réforme administrative, Joseph Anderson Le. Quelle bête a piqué cet ordinaire journaliste devenu secrétaire général adjoint de la Présidence de la République puis, ministre de la Fonction Publique ?  » Appelé autour de la première dame puis, secrétaire général adjoint de la Présidence de la République, Le sais plus que quiconque, les courroux de Paul Biya. Alors qu’il a passé le clair de son temps à régulariser les fonctionnaires clandestins du Haut-Nyong et de l région de l’est-Cameroun en mettant de côté des milliers de dossiers en cours de traitement, une note confidentielle à lui transmise par son parrain Ferdinand Ngoh Ngoh, lui intime l’ordre de répondre favorablement aux desiderata de nombreux enseignants », confie une source à la direction des personnels non fonctionnaires du Minfopra. En vie d’y parvenir, le ministre Le contraint désormais ses collaborateurs à  » traiter au moins 8000 dossiers mis en berne », poursuit nos source. La pression est donc montée d’un cran et le ministre qui est maintenant obligé de veiller au grain, ne rentre pas avant 22 heures 30. Ce qui se passe actuellement à la vérité n’est pas de la fautes des ministre en charge de l’éducation, mis la volonté quasi manifeste des profiteurs du régime pour faire monter les tensions sociales. Cela est d’autant plus vrai que  » l’on ne comprend toujours pas pourquoi seuls les enseignants sont traités de la sorte depuis des années ? En fait, c’est la goutte d’eau qui a débordé le vase : depuis plus de 10 ans, il n’y a ni avancement, ni reclassement alors que les nouveaux venus des proches des personnalités haut-placees sont intégrés », décrit un des enseignants grévistes. En tous cas, le remaniement tant attendu n’arrive toujours pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.