louis-paul-motaze--1140x480

Un Fake remaniement ministériel publiée dans les réseaux sociaux fait trembler les ennemis du ministre Camerounais des finances.

 » Descente aux enfers de Louis Paul Motaze : des ‘ Très Hautes instructions’ du chef de l’État camerounais sont données à travers le Sgpr pour boucler au plus vite le dossier de gestion de la CNPS du temps de LP Motaze », rapporte un ensemble de journaux synchronisés dont on connaît la proximité avec Ferdinand Ngoh Ngoh. A l’origine de la publicité mensongère, la publication d’un nouveau gouvernement par Facebook. Ce que l’on pourrait comprendre, c’est que,  » quelque soient les cas, Ferdinand Ngoh Ngoh qui trône à la tête des ‘ Très Hautes instructions du Chef de l’Etat’, finira un jour ou l’autre par quitter les rênes et être remplacé ». Et pourquoi Louis Paul Motaze ferait peur alors que Paul Biya a toute la latitude d’y placer quelqu’un d’autre ? A la vérité, tout laisse croire que l’actuel ministre des Finances et Maître des entrées et sorties de fonds des caisses de l’Etat aurait,  » chiffres à l’appui, des documents compromettants de l’utilisation des fonds de nombreux projets jamais réalisés depuis l’avènement de Ngoh Ngoh au secrétariat général de la Présidence de la République », explique une source interne de la Présidence camerounaise. D’autres informations proches du Sgpr disent que  » Ngoh Ngoh sais bien que Motaze est l’un des fils aimés du Président de la République et que son nom aurait fuité du sérail. Alors que l’on s’achemine.vers la fin de la session parlementaire de mars, les cœurs battent la chamade à.cause d’un éventuel réaménagement du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.