« L’accès généralisé à internet », option cardinale du Chef de l’État, Son Excellence Paul Biya, c’est la ligne directrice portée par le Directeur Général de l’Antic le Pr. Ebot Ebot Enaw au Forum National sur  la Gouvernance de l’Internet à Kribi. Les Experts Camerounais y élaborent un plan stratégique de résilience des entreprises en période de crise sanitaire. Des solutions porteuses pour l’Emergence du Cameroun qui surmontent l’obstacle réducteur du Coronavirus.

Kribi, ville – témoin de l’Emergence que construit le Président de la République Son Excellence Paul Biya, est le meilleur choix pour l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication (ANTIC), de gloser sur la résilience des entreprises dans ce contexte de crise sanitaire. Le Directeur Général de L’ANTIC, le Pr. Ebot Ebot Enaw a fait ce choix judicieux, en référence à l’option du Chef de l’État, qui a fait de Kribi, la rampe de lancement des Grands Projets Structurants qui sont le socle même de l’Emergence projetée à l’horizon 2035. Le Complexe Industrialoportuaire de Kribi, les plateformes gazières et pétrolières de la cité balnéaire, le Point d’attérissement du Câble Sous-marin Cameroun – Brésil et Cameroun – Nigeria, les Grandes Industries de Transformation et les Entreprises  Agroindustrielles, sont quelques unes de ces entreprises motrices, que la crise de la maladie à Coronavirus a voulu asphyxier, pour compromettre la grande marche de notre pays vers un développement tous azimuts.

Avant le grand Forum National qui se tient à Kribi, L’ANTIC, dotée d’une grande force propositionnelle, a suggéré au Gouvernement, des solutions idoines pour juguler la crise à partir de l’outil internet. Le Directeur Général, dans son propos à l’ouverture de la rencontre de Kribi, cite entre autres: le télétravail, la télémédecine, le recours massif au e-learning, le Commerce électronique, les téléconférences, et les différents usages de l’internet.

Mais l’ANTIC a voulu aller plus loin dans la recherche des solutions appropriées, pour que les entreprises Camerounaises et toute l’économie nationale s’en sortent tête haute de la crise sanitaire mondiale. La neuvième édition du Forum National sur la Gouvernance de l’Internet, espace d’échanges qui réunit les Experts Gouvernementaux, Privés, de la Société Civile et les Universitaires, se penche à examiner de fond en comble tous aspects et toutes les grandes opportunités qu’offre l’Internet pour battre en brèche l’obstacle COVID19, et poursuivre notre développement sur la voie tracée par le Président Paul Biya. Car, comme l’affirme si bien le Professeur Ebot Ebot Enaw, « l’internet permet d’envisager avec grand optimisme et assurance, le redémarrage et le rebond de notre économie ».

Des thématiques fort à propos sont ainsi développées sur les berges de l’Océan Atlantique à Kribi: La place de l’internet dans les mesures prises par le Gouvernement et les autres acteurs pour lutter contre le Coronavirus; les Grandes Opportunités offertes par l’Internet aux Entreprises en contexte de crise sanitaire ; la Protection des Données sensibles dans le contexte d’utilisation massive de l’Internet ; le rôle clé de l’Internet dans la Transformation de certains secteurs d’activités ; les Administrations face au défi de la Dématérialisation des Procédures.

À propos de la dématérialisation des procédures, le Port Autonome de Kribi, où dès le départ le Directeur Général Patrice Melom en a fait son leitmotiv pour l’attractivité de cette place portuaire, la crise sanitaire n’a pas beaucoup affecté le secteur. Et le PAK devrait être un cas d’école pour l’ANTIC, pour enseigner la résilience d’une entreprise en contexte COVID19, grâce à la digitalisation.

Au-delà des entreprises, c’est toute la chaîne économique, et la société entière qui sont demanderesses des options virtuelles qu’offre internet. Tout le Top Management de L’ANTIC dont le DG Pr. Ebot Ebot Enaw et la DGA Paulette Abenkou sont à Kribi pour donner du contenu à la clairvoyance du Président Paul Biya qui disait en 2004 : « Notre pays a besoin d’un accès généralisé à l’Internet ». C’est l’enjeu et le défi de l’heure au Cameroun. Et l’ANTIC, à travers ce Forum National sur la Gouvernance de l’Internet, tient le bon bout.

                  S. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *