Le Ministre de l’Administration Territoriale Paul Atanga Nji a profité de la semestrielle des gouverneurs des dix Régions qui a duré 48 h de lundi a mardi, pour les remobiliser sur des sujets importants de l’heure.  Grace à leur travail acharné sur le terrain certains ont ainsi reçu des médailles, signe de reconnaissance de la patrie à leur égard.

La première rencontre semestrielle des gouverneurs des Régions au titre de l’année 2021 avait les allures bien spéciales. Il n y avait qu’avoir le dispositif de sécurité déployé sur les sites où devait se dérouler les différentes articulations de ce rassemblement. À l entame des travaux, Le ministre de l’Administration Territoriale a tenu à planter le décor en rappelant à l’assistance que cette semestrielle se déroule « sur haute instruction du Chef de l’État ».  Il était donc question de repasser en revue la situation sécuritaire du pays notamment la  guerre contre Boko Haram dans l’Extrême-Nord, les sécessionnistes au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, et des attaques sporadiques des groupes armés rebelles au niveau des frontières avec le Tchad et la RCA. Le grand banditisme et l’insécurité dans les villes avec le phénomène des « microbes » (bandes de jeunes agresseurs) qui gagne du terrain à Douala, des rapts assortis de rançons dans les régions du Nord, Adamaoua et Ouest ont  aussi au centre des échanges entre les dix gouverneurs et Paul Atanga Nji.

Le travail de l’heure

Il a été aussi question au cours de cette première réunion semestrielle des patrons des régions, de faire le point de l’année scolaire qui s’achève, la préparation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football qui se jouera dans cinq des dix régions du pays. Mais surtout de la lutte contre le coronavirus qui continue de faire des victimes. On se souvient que la même  salle des délibérations de l’hôtel de ville de Yaoundé avait abrité du 16 au 17 novembre 2020, la deuxième conférence semestrielle des gouverneurs des dix régions du Cameroun, toujours sous la présidence de Paul Atanga Nji, ministre de l’Administration territoriale. Cette fois ci encore, chaque chef de terre a pris la parole pour exposer sur la situation de sa région. Les débats généraux ont permis ainsi de partager des expériences et des propositions de solutions ont été  faites, aux problèmes posés. En plus des exposés des uns et des autre , il était aussi prévu, selon notre, l’intervention du ministre de l Agriculture  pour exposer sur le rôle que vont jouer les gouverneurs dans la mise en place de nouveaux plateformes agriculturales, et une communication conjointe du Secrétariat d’État à la Défense chargé de la gendarmerie et la Délégation générale à la Sûreté nationale sur la sécurité des événements à venir comme la CAN. Notons qu’à la clôture de cette première semestrielle des gouverneurs de Régions mardi, deux d’entre eux ont reçu des distinctions honorifiques des mains du Minat Paul Atanga Nji.

Il faut signaler que la conférence des gouverneurs est un cadre de concertation biannuel sur l’état des 10 régions du pays. La rencontre est convoquée et présidée par le ministre de l’Administration territoriale, à laquelle sont conviés d’autres ministres, en fonction des enjeux de l’heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *