Un décret du Président de la République confirme la contribution de cette association au développement du Cameroun.

La nouvelle a ete accueillie  chaleureusement et avec gratitude, le « décret du 17 juin 2021 portant reconnaissance d’utilité publique, l’association dénommée Trois-Lys Nsimalen » par sa présidente-fondatrice, dame Régine Lafleur Nsom.  Fondée et légalisée en 2018, Trois-Lys Nsimalen s’est  investie dans plusieurs activités : expliquer aux nombreux jeunes Camerounais et du monde entier, les méfaits de l’immigration clandestine, les raisons d’une bataille pour la promotion de nombreuses activités génératrices des revenus à travers le regroupement de ces jeunes autour des groupes d’intérêts communs et surtout la mise sur pieds de micro entreprises encouragées  par le gouvernement grâce aux appuis  des ministères s’intéressant aux activités de la jeunesse. Dans cet élan, Trois -Lys Nsimalen s’associe de partenaires importants de la scène internationale comme  la Francophonie qui a intégré Trois-Lys Nsimalen dans ses projets de développement endogène. Forte de cette reputation en seulement deux années d’investissement, Trois -Lys Nsimalen s’inscrit definitivement dans la durée. A ce titre,  tous l’encadrement et l’accomgnement ainsi que les subventions à  son fonctionnement financier lui seront octroyés en vue de la réussite des objectifs que sa fondatrice et   équipe se sont fixés. « Nous voulons développer un villages des francophones où seront conviés tous les acteurs de la société civile, une plateforme carrefour au centre duquel est placé l’être humain « , n’a pas manqué de conclure Regine Lafleur Nsom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *