Le Fon de Baforkum à Bambui qui a été kidnappé il y a près de 2 mois, a été assassiné par des terroristes d’ambazoniens le 09 juillet 2021 et son corps a été jeté à côté d’un ruisseau le long de la route de l’IRAD.

 Il a été détenu et torturé dans un camp séparatiste à Bambui.

 Ce camp est célèbre et bien connu des villageois et des Fon de Bambui dont on soupçonne qu’ils travaillent main dans la main avec les terroristes.

Baforkum est un Fondom de 3e classe sous Bambui.  La population est anti-amba contrairement à Bambui.

 Bambui est le siège de l’ambazonia sans école . Il existe là-bas une véritable bande d’illettrés , le fief de l’animosité dans cette localité.

 Les ravisseurs terroristes ambazoniens là-bas se concentrent sur la population universitaire, c’est-à-dire les professeurs et les étudiants de Bambili voisin pour leur extorquer de l’argent.

 Nous avons toutes les raisons de soupçonner que les autorités traditionnelles à Bambui sont des seigneurs ambazonia  qui nourrissent et profitent du terrorisme ambazoniens selon klein Reporters.

  Les collines et les buissons qui bordent Bambui et le grand Babanki ont plusieurs camps terroristes ambazoniens qui leurs permettent de lieu de guet apend , de tours pour piéger l’armée Camerounaise et filmer leur ambuscade.

L’armée Camerounaise pour gagner au premier degré sans utiliser des gros moyens ( Rappelons que l’armée Camerounaise n’utilise que le 1/5 de sa capacité pour faire face aux Terroristes ambazoniens car elle est sous la contrainte des nations unies et États unis qui continuent à demander à l’armée Camerounaise d’utiliser les petits moyens pour faire face à ceux qui appellent encore des révoltés ) cette guerre doit dompter les lieux élevés de la région .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *