IMG-20211224-WA0070

A moins de deux semaines du début de la compétition, le Cameroun ouvre son côté jardin au monde.

Longtemps raillé et ses dirigeants insultés, le pays de Samuel Eto’o met désormais les petits plats dans les grands : outres les stades ultra modernes, les hôtels de classe, les stratégies jamais égalées dans la lutte contre le COVID, un nouveau train de mesures initiées en sourdine vient d’être dévoilé. En effet,  » chacune des 24 équipes engagées pour la CAN du 09 janvier au soir du 06 février 2022 sera dotée d’un bus neuf de 70 places, d’un mini bus de 30 places pour les membres de chaque délégation et d’une ambulance médicalisée », a annoncé un responsable camerounais impliqué dans l’organisation. D’ailleurs, ce dispositif a été présenté à la TV d’état, fermant ainsi la bouche au président de la FIFA et son orgue de responsables des clubs de football européen. Tournée donc définitivement la page sombre de l’annulation ou du report de cette fête africaine que veulent éteindre la force haineuse de la colonisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.