Dans son traditionnel message de fin d’année aux Camerounais, le chef de l’État promet des arrestations aux détourneurs  de la fortune publique.

Le 31 décembre 2021 aura été un moment fort de la vie des Camerounais. Dans un discours-fleuve de près de 20 minutes, Paul Biya a redit aux prévaricateurs de la fortune publique qu’ils feront face, pour ceux qui seront identifiés comme tels, à la justice. De sources proches des dossiers déposés sur la table du président de la République, figurent en bonne place, les scandales mis à nus par la Chambre des Comptes de la Cours Suprême dans la gestion des fonds COVID. Il s’agit principalement des responsables des départements ministériels en tête desquels, le Ministère de la santé. Selon les mêmes sources, une espèce de pont aérien est depuis quelques temps établi entre le chef de l’État et le ministère de la justice via le Conseiller Juridique de la PRC. Le moment choisi pour le lancement de cette opération serait fixé à la suite de la CAN Total Énergie 21. De vastes mouvements d’arrestations synchronisés avec certains gestionnaires des entreprises parapubliques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.