Elle s’est dotée d’un bâtiment administratif et d’un centre médical militaire. La mise en service officielle de ces infrastructures devant renforcer le rayonnement de la gendarmerie nationale a été faite le vendredi 7 janvier 2022 à Yaoundé, par le ministre délégué à la présidence, chargé de la défense, Joseph Beti Assomo

La gendarmerie nationale entre dans l’année 2022 avec un nouveau visage. Certainement le plus beau cadeau que le Chef de l’État, Chef des forces armées, Paul Biya offre à cette institution en cette nouvelle année. Il s’agit du nouveau bâtiment administratif et du centre médical militaire qui ont été inaugurés le vendredi 7 janvier 2022 par le ministre délégué à la présidence, chargé de la défense, Joseph Beti Assomo. Des infrastructures qui viennent renforcer le rayonnement de la gendarmerie nationale. Ces ouvrages font la fierté du Cameroun en ce moment de CANTOTALENERGIES 2021. C’est fini les bâtiments coloniaux qui ont raconté la longue et fructueuse marche des forces de défense et de sécurité depuis l’indépendance. Place désormais à la modernité. Une impulsion du Chef de l’État, chef des forces armées, Paul Biya savamment implémenté par le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense chargé de la Gendarmerie nationale, Galax Etoga. << Nous exhortons monsieur le ministre de la défense, de bien vouloir transmettre à Mr le Président de la République, Chef d’État, Chef des armées le témoignage de gratitude des gendarmes pour les importants efforts consentis pour l’amélioration de nos cadres de vie, de nos conditions de travail et de leur capacité opérationnelle>> précise-t-il.

Au plan architectural, le bâtiment administratif ultra moderne ( RDJ+RDC+3 ÉTAGES) à usage de bureaux est en forme de « L » pour un flux journalier de 200 personne. Les façades Nord-ouest regardent le Mont Mbankolo, et les façades sud-est sont orientées vers le Mont Eloumden pour plus de luminosité. Le bâtiment est accessible par le parvis et encadré de manière symétrique par deux espaces verts boisés qui donnent une belle harmonie à la façade principale. Ayant trois accès de secours et de trois cages d’escaliers, dont une principale et deux de secours, ce bâtiment dispose d’un ascenseur d’une capacité de 8 place servant à faciliter les flux et prévenir une meilleure évacuation en cas d’urgence. La cour d’honneur d’une superficie de 3000 M2, est rehaussée par un mât central fleuri pour les rassemblement. Les textures choisies sont conformes à la charte de la gendarmerie nationale qui est majoritairement composée de couleur pastel, notamment le gris, jaune-or, marron, noir, rouge-bordeaux, assorties de blanc et de vert forêt. Sur le plan des réseaux, le bâtiment est doté d’une autonomie énergétique grâce à son transformateur électrique et au groupe électrogène insonorisé d’une puissance de 550 KVA de puissance, ainsi que d’un réseau de fibre optique de dernière génération.

Concernant le centre médical militaire de la gendarmerie nationale, il comprend trois blocs de bâtiments plain-pied et un pavillon d’hospitalisation VIP répartis ainsi qu’il suit: le bloc administratif comprend le bureau du chef service santé, une salle de réunion, la pharmacie, un ( 01) bureau pour médecins, une salle de radiologie, un bureau pour médecin dentiste, une salle de soins pour dentiste et un laboratoire ; le bloc 2 comprend 2 salles d’hospitalisation d’une capacité de 50 lits et deux bureaux pour le personnel ; le bloc 3 comprend le bloc opératoire avec deux salles de réveil, 4 bureaux et 3 salles pour hospitalisation ; le pavillon d’hospitalisation VIP est doté de 6 chambres haut standing.

 La capacité d’accueil du centre médical militaire est de 50 lits ; les services médicaux ouverts dans cette structure hospitalière sont les suivantes : médecine générale, radiologie, chirurgie, gynécologie, pharmacie, laboratoire, protection maternelle et infantile, soins buccodentaires.

En inaugurant le bâtiment administratif et le centre médical militaire de la gendarmerie nationale, le ministre délégué à la présidence, chargé de la défense, Joseph Beti Assomo renforce le vaste programme de modernisation et d’amélioration du cadre de travail des pandores. << Je les demande d’en faire bon usage responsable, en assurant à la fois la salubrité, l’entretien et la maintenance au quotidien afin d’en préserver durablement l’esthétique>> a exhorté le ministre Joseph Beti Assomo.

Autres temps fort de cette cérémonie, des décorations à titre exceptionnelle ont été remises pour saluer le travail fait et bien fait.

La gendarmerie nationale va ainsi relever encore et toujours avec succès les grands défis et cette fois dans le confort

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.